L’Arjel fortement critiqué

L’Autorité des jeux d’argent en ligne, également appelée Arjel, est un organisme qui a été créé en France afin de pouvoir assainir le marché des jeux d’argent virtuel. Pour cela, elle s’occupe notamment de fournir une licence aux opérateurs souhaitant opérer légalement sur le secteur français, tout en surveillant également les acteurs du marché et en luttant contre les établissements illégaux qui sont légion sur le marché français. Bien que l’autorité permette de protéger les joueurs français, elle est fortement critiquée, notamment par les opérateurs agréés.

En effet, l’Arjel est accusée de fragiliser le secteur des jeux d’argent en ligne français et particulièrement les opérateurs disposant d’une licence officielle. Ces derniers font en effet l’objet d’une fiscalité très importante dans la mesure qu’ils sont imposés sur les mises des joueurs, c’est-à-dire sur l’argent qu’ils ne perçoivent pas directement, alors qu’ils souhaiteraient pouvoir être imposés sur le PBJ, c’est-à-dire le produit brut des jeux, ce qui leur permettrait d’être taxés sur les sommes réellement perçues. Par ailleurs, les opérateurs agréés doivent répondre à un ensemble de critères contraignants pour pouvoir obtenir une licence.

Aussi, ils sont particulièrement concurrencés par la multitude d’établissements illégaux qui opèrent dans l’Hexagone en toute impunité, mais également par les opérateurs étrangers qui attirent les joueurs à travers une offre bien plus large en matière de jeux d’argent. C’est donc l’ensemble des opérateurs de jeux d’argent en ligne légaux en France qui souffre de cette concurrence qu’ils jugent déloyale, celle-ci concernant autant les opérateurs de jeux de bingo, par exemple fortement concurrencés par le site OnlineBingo, que ceux proposant des offres de paris sportifs, de poker ou encore de paris hippiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *